Circulateur de chauffage central : comment le débloquer ?

Le passage de l’eau dans le circuit des canalisations et des radiateurs est animé par le circulateur de chauffage central. L’inactivité de ce dispositif pendant une longue période, peut entraîner le blocage du système. Comment dépanner un circulateur de chauffage central ?

La cause du blocage d’un circulateur

On retrouve le circulateur à la sortie de la chaudière. Son emplacement est encore appelé départ de l’eau chaude. En effet, c’est une minuscule pompe électrique dotée d’une turbine rotant dans un starter, et qui est équipée d’une canalisation d’entrée et de sortie. Comme un véhicule, le circulateur est équipé d’un moteur à plusieurs vitesses. Ce sont ces différentes vitesses qui permettent de régler le débit de l’eau nécessaire aux installations.
Un chauffage qui est resté longtemps inactif peut ne pas fonctionner au moment de sa remise en service. Dans ce cas spécifique, c’est très souvent le moteur du circulateur qui est en panne. On dit alors que l’installation est prisonnière du phénomène de gommage (un arrêt du moteur dû à une accumulation importante de dépôt).

La reconnaissance du blocage et la relance du moteur

Au moment de la mise en tension du chauffage, tendez l’oreille à proximité des installations et/ou sur le corps de la pompe pour vérifier que le moteur tourne normalement. Dans le même but, vous pouvez aussi permuter la commande de vitesses, pour vous rassurer que le brassage de l’eau est bel et bien en cours. Si dans les deux cas rien n’est perçu, c’est que le moteur est bloqué. Ne soyez pas inquiet, le fabricant à prévu pour cette panne une technique de déblocage. Servez-vous d’un tournevis pour avoir accès à la fente (en bout d’arbre) du moteur. Effectuez une légère rotation dans le sens indiqué par le constructeur. Cette manœuvre donnera une impulsion mécanique au moteur qui va reprendre du service. Par ailleurs, l’inactivité du moteur peut être due à autre chose, par exemple : le stator du moteur peut être grillé ou même le condensateur situé dans le boitier de commande.

La relance du moteur par le démontage de la pompe

Le démontage permet de tester le moteur et de vérifier la fonctionnalité des composantes de la pompe. Plusieurs raisons peuvent entraîner le démontage de la pompe : le contrôle et le nettoyage de la turbine. Vous serez appelé à changer l’appareil en entier, si au moment du contrôle, vous vous rendez compte que la turbine est défectueuse. On reconnait une turbine défectueuse à partir du moment où celle-ci ne réagit pas, lorsque le moteur est mis sous tension.

Le nettoyage de la turbine peut aussi conduire au démontage de la pompe. Une accumulation importante de la boue dans le starter nécessite le démontage de la pompe. Pour que la turbine soit à nouveau fonctionnelle, il faut nettoyer l’intérieur du starter vigoureusement. Le démontage de la pompe se fait à l’aide d’une clé à griffes. Desserrez les 02 raccords coniques qui permettent de fixer l’appareil au reste du circuit et le tour est joué.
Avant de mener cette opération, pensez à couper d’abord le courant électrique par mesure de sécurité !

Pour toutes vos questions de chauffage: http://www.climatisationchauffage.ca/